Un chef ça doit cheffer !

On croirait entendre le sous-officier baroudeur du temps où des classes d’âge entières passaient par la case Service Militaire. Une bonne vieille expression militaire qui cache une véritable règle de management.

Nos managers actuels sont assommés de tableaux de bords, synthèses, compte-rendus et autres KPI (Key Performance Indicator) … Dans le doute créons des KPI . Bienvenus dans la Matrice !

Le « chef », disons plutôt le manager, n’est plus qu’une machine à reporting. Son espace de liberté et d’initiative est réduit à sa portion congrue. Les sociétés installent donc, parfois à grands frais, des salles de créativité, des espaces d’innovation, et autres lieux inutiles.
Le succès de ces salles, des décors travaillés par les meilleurs designer et des espaces « repensés » n’est pas au rendez-vous. Ces lieux deviennent rapidement, une fois le temps de la découverte passé, des espaces vides, des lieux sans vie. Engoncés dans leurs armures KPIsées les managers n’osent plus, n’innovent plus et ne « commandent » plus.

Réhabiliter le commandement

Peu de managers sont des chefs au sens le plus noble du terme, avec ce cela sous-entend de leadership, d’humanité, de poigne, parfois quand c’est nécessaire, mais surtout de bienveillance. Savoir commander est une merveilleuse compétence qui s’apprend … mais qui malheureusement ne s’enseigne plus. Dans les entreprises, les formations Management se succèdent avec leur lot d’indicateurs, de matrices et d’abaques …. comme si commander s’apprenait dans les chiffres et les concepts assenés par des hordes de formateurs qui n’ont jamais dirigé autre chose que leur paperboard.

« Cheffer » c’est se connaître
Le chef doit avant toutes choses se connaître lui-même pour reconnaître et travailler sur ses forces et sur ses faiblesses. Une grande confiance en soi est nécessaire, mais n’est pas suffisante, car la confiance en soi doit s’équilibrer avec une remise en question et une auto-analyse permanentes, afin d’équilibrer sa posture managériale.

« Cheffer » c’est être à l’écoute de l’autre
Intelligence émotionnelle, écoute active et assertivité sont des concepts répétés sans cesse dans les formations management. Pourtant peu de manager accepte de laisser s’exprimer leur empathie pour réellement comprendre l’autre.
Cette écoute de l’autre est valorisante pour l’interlocuteur, et une source essentielle d’informations dans la recherche de solutions communes.

« Cheffer » c’est savoir faire preuve d’autorité ou de bienveillance, sans autoritarisme ni lâcheté
Le chef est courageux et ose dire. Il le fait sans agressivité ni faiblesse, car il sait manier tour à tour l’humain et le factuel pour amener l’autre à sortir de ses craintes, ses blocages, ses peurs parfois. En utilisant de façon naturelle et sincère le factuel pur ou l’émotion, le chef désamorce les blocages, aide à la résolution des problème et grandit en faisant grandir l’autre. Exigence et bienveillance ne sont pas opposés mais complémentaires car le chef possède et maîtrise une palette complète de comportements utilisables en fonction de la situation et de son interlocuteur.

« Cheffer » c’est communiquer et fédérer
Le chef est un communiquant. Il sait partager et accepte de recevoir les connaissances présentes dans son environnement. Il s’intéresse à l’autre et ne se limite pas à donner des ordres, mais il sait comprendre et expliquer.
Son écoute bienveillante et sa démarche sincère lui permettent d’anticiper les situations délicates, de partager et de faire participer ses équipes à un objectif commun et son comportement va naturellement fédérer autour de lui.

« Cheffer » c’est, enfin, créer une dynamique de succès
Ecoute et communication, autorité et bienveillance, partage et implication sont les fondamentaux du commandement. Le chef n’est pas celui qui envoie ses troupes au combat. Le chef emmène ses troupes, il les conduit et combat avec elles. Pour diriger, le chef fait grandir ses équipes en grandissant lui-même dans une organisation apprenante qui porte tout le monde vers le succès.

René HYS

 

Références

Top