Les erreurs d’inattention (1), coaching scolaire

Ne jamais oublier que LE TEMPS EST LE PLUS GRAND DES STRESSEURS

Parfois lors d’un contrôle, d’un DS, voire même d’une khôlle, l’impératif de temps et la peur de « sécher » poussent à accélérer la vitesse de réalisation afin de parvenir à tout faire. C’est dans ce cas que se glissent les erreurs d’inattention en grande nombre. Pourtant une fois l’épreuve passée, lorsque l’on refait l’exercice, celui-ci est parfaitement réussi.
Ces erreurs d’inattention sont dues, soit a un manque de concentration (le temps parasite la concentration), soit à une trop grande concentration ( En focalisant trop sur certains points, on perds toute créativité)

QUELQUES TRUCS A ESSAYER :

1. Avant : « SE CHAUFFER » en se levant 1/2h plus tôt et faire 1 ou 2 exercices avant le contrôle ;
2. Pendant : relire les calculs en essayant d’INVERSER (7+4+1 le refaire en faisant 1+4+7) ;
3. Après : DEMANDER au professeur ce qu’il en pense et comment il ferait lui ;
4. CHANGER DE METHODE : En faire moins, mais le faire parfaitement. Prendre son temps.

Retour sur le point 4 : Avant de prendre de la vitesse il est indispensable d’avoir une méthode parfaite. Peut-être vaut-il mieux au départ oublier le temps limité et ralentir en ne faisant pas tout, mais en le faisant parfaitement. Une fois la bonne méthode acquise, il devient possible d’accélérer. Cette entraînement contre la pression du temps peut commencer avec les exercices hors contrôles.
Il est toujours préférable d’avoir 6/20 avec peu d’exercices faits parfaitement que 9/20 avec une multitude d’erreurs.

L’inattention est une très PETITE DEFAILLANCE !

Même si elle a de lourds impacts, elle ne tient souvent qu’à très peu de choses; à ce « petit truc » qui fera la différence. Testez et trouvez les vôtres …

René HYS – Coach certifié et diplômé
KARBON 13 – Formation – Coaching https://www/karbon13.fr
Enregistrement n° 24370374137 – Certifié QUALITE ICPF&PSI – Datadocké

 

Top