La matrice Eisenhower

Qu’est-ce que la matrice Eisenhower ?

La matrice Eisenhower est un outil d’analyse et de gestion du temps. Il est bati sur une double entrée : Sur l’axe vertical le degré d’urgence des tâches, sur l’axe vertical, le degré d’importance des tâches.

D’où vient la matrice Eisenhower ?

Commençons par rétablir la vérité. On lit parfois que cette méthode (ou matrice) a été élaborée par Dwight D. Eisenhower, 34e président des États-Unis d’Amérique, lequel serait, de ce fait, devenu un super-héros de l’optimisation.
En réalité, La méthode visant à donner des priorités aux tâches aurait été inspirée (au conditionnel !) par Dwight D. Eisenhower, qui aurait (nouveau conditionnel !) un jour déclaré : « Ce qui est important est rarement urgent et ce qui est urgent rarement important ».
La matrice d’Eisenhower est a été développée à partir de cette citation, comme moyen d’aider les gens à donner des priorités à leurs tâches.

Quand utiliser cette matrice ?

Cet outil est d’une très grande utilité dans la gestion du temps et des priorités. Particulièrement recommandé lorsque le nombre de tâches à accomplir est important, lorsque toutes les tâches sont considérées comme urgentes, ou lorsque l’on se pense débordé. La méthode est aussi un bon remède contre la paresse (La procrastination est de la paresse!)

Comment faire ?

Tracer deux lignes en croix ( une verticale pour le degré d’urgence, une horizontale pour le degré d’importance). Vous obtenez 4 zones. En ventilant les différentes tâches sur ce cadran vous obtenez 4 listes distinctes.

  1. Tâches importantes et urgentes = FAIRE
    A FAIRE immédiatement et soi-même. Crises subites ou résultats d’un manque d’anticipation, ces tâches sont génératrices de stress. Leur nombre diminue significativement lorsque les tâches sont anticipées et planifiées.
  2. Tâches importantes mais peu urgentes = PLANIFIER
    A PLANIFIER et réaliser soi-même. Sans échéance pressantes, ces tâches doivent être anticipées pour ne pas devenir urgentes. La réalisation de ces tâches est une source de satisfaction et d’estime de soi.
  3. Tâches peu importantes mais urgentes = DELEGUER / REFUSER
    A DELEGUER rapidement (en équipe) ou savoir dire non. Ces tâches sont les plus nocives car donnent l’illusion d’être surchargé alors que rien n’avance.
  4. Tâches peu importantes et non urgentes = ELIMINER
    A ELIMINER. En réalité, ce sont souvent des pseudo-tâches, des plaisirs, des moments de détente. La meilleure solution à adopter est d’en reprendre le contrôle et de les aménager en les cadrant dans le temps car elles sont importantes pour notre équilibre

Quels sont les effets de la matrice Eisenhower  ?

Cette matrice permet de remettre en perspective la réalité des tâches qui s’accumulent et viennent polluer notre efficacité. Le gain en terme de gestion du temps est considérable, et il n’est pas moins important que la hausse de la concentration, la productivité, l’estime de soi et le bien-être qui en découlent.

René HYS
Formateur expert en management – Coach certifié et diplômé
Karbon 13 – https://www.karbon13.fr/la-methode-eisenhower

Top