Faits, sentiments, opinions, base du management

Quel est le constat ?

Face à une situation de tension déclarée ou potentielle que l’on rencontre dans la vie professionnelle comme dans la vie privée, nous sommes souvent confrontés à des échanges ou les faits, les sentiments et les opinions s’emmêlent. Nous sommes tous confrontés à des situations dans lesquels le mélange des faits, des sentiments et des émotions conduisent au mieux à des incompréhensions et au pire à des conflits violents

Quelles sont les différences entre Faits, Sentiments et Opinions ?

Profondément différents, il n’ont en commun ni l’origine, ni l’expression, ni les impacts. Ils sont comme trois longueurs d’onde possibles

Les faits sont objectifs et mesurables. Ils expriment des choses concrètes, ils sont vérifiables et quantifiables.Un fait permet une affirmation INDISCUTABLE … pour l’autre et pour moi

Les sentiments expriment une sensation, un ressenti, une émotion. Il peut s’agir de gêne, de craintes, d’agacement, ou de satisfaction… Repérable par du non verbal (geste, intonation, … ) les sentiments sont ressentis « au dedans », ils sont INDISCUTABLES.

Les opinions expriment un jugement, un point de vue, une appréciation, une évaluation.
Elles résultent de nos Valeurs, notre éducation, notre culture culture, ou nos croyances. Les opinions sont toujours DISCUTABLES et donc sujettes à argumentation et conflit.

Dans quel but les différencier?

Tout d’abord parce que toute discussion reposant sur les opinions portent en elles un risque de conflit et de désaccord. Les opinions ne sont pas à rejeter mais a replacer à leur juste place car elles peuvent être l’expression d’une intuition.
Ensuite parce que les sentiments sont une source de raison masquée parfois incompréhensible pour l’interlocuteur. Le temps ou l’on inculquait en véritable dogme que l’expression des sentiments était une marque de faiblesse est révolu et le principe, enfin reconnu comme une absurdité suicidaire. Les sentiments sont une donnée importante qu’il ne faut pas négliger dans la résolution de problème et l’écoute active permet de les faire s’exprimer.
Enfin, parce que démarrer avec les faits bruts, sans jugement ni interprétation permet de poser un problème sur une base commune indiscutable.

Comment faire ?

Il est essentiel de bien différencier les trois « longueur d’ondes » de façon a donner un cadre à l’échange et ne pas avoir un dérapage sur des opinions ou des sentiments « fantômes » qui créent des zones de blocages inaccessibles.
Différentes méthodes complètes sont possibles, l’écoute active, la communication non-violente etc…

1. ISOLER les faits bruts sans jugement, ni interprétation ;
2. AIDER l’expression des ressentis (sentiments) dans le cadre d’une écoute active ;
3. GARDER sous contrôle les opinions déjà très atténuées par l’isolation des faits ;
4. RECHERCHER ENSEMBLE la solution

Et après ?

Parler « FAITS » comme élément de base de toute discussion est addictif :-). Rapidement après avoir commencé à prendre en compte ce principe, il devient la base de votre réflexion.

Le premier effet se constate sur vous-même. En prenant l’habitude d’isoler les faits dès le départ, vous ramenez vos sentiments et vos opinions à leur juste place et vous reprenez le contrôle sur leur pouvoir de nuisance. Vos interventions, discussion sont plus construites, plus claires, plus logique et votre transmission de l’information en devient simplifiée et objective. Isoler les faits est DESTRESSANT !

Le second effet apparaît chez vos interlocuteurs. Face à un dialogue construit, reposant sur les faits, les échanges sont mieux contrôlés et rassurant pour vos interlocuteurs. Les échanges basés sur ce principe posent les fondations d’un respect mutuel et d’une recherche de solution efficace.

Savoir isoler les faits est une base fondamentale pour l’écoute active, le management bienveillant,  la gestion de conflits,   la négociation raisonnée et la communication non-violente (CNV).

René HYS
Formateur expert en management – Coach certifié et diplômé
Karbon 13 – https://www.karbon13.fr/faits-sentiments-opinions/

Top